News Ticker

Tunisie : Amélioration des liaisons routières

PrintEn Tunisie, le projet d’entretien et réhabilitation des routes 
est en marche. Evalué à 230 millions de dollars, ce projet consiste à agrandir et rénover trois axes routiers d’une longueur totale de 146 Km. Pour permettre le financement de ce projet, la Banque mondiale a accordé à la Tunisie un prêt de 200 millions de dollars, comme annoncé le 14 juillet dernier par cette institution. Le premier axe concerné par 
les travaux est la route reliant la ville de Sousse, l’un des 
principaux centres économiques du littoral, à Kairouan, 
région située dans le centre-ouest du pays et présentant un 
taux de pauvreté (32 %) deux fois supérieur à la moyenne 
nationale. Les deux autres axes sont ceux qui relient Siliana (nord-ouest) à El Fahs (nord-est) d’une part, et la ville de Zaghouan à celle de Jebel El Oust (au sud de Tunis) 
d’autre part. Dans ces régions, on dénombre une population de 373 500 résidants. Le projet vise à améliorer leur connexion avec les régions plus développées du pays. Selon Eileen 
Murray, responsable du bureau de la Banque mondiale en Tunisie, le projet s’inscrit dans le cadre du soutien de la Banque mondiale au gouvernement tunisien dans ses efforts pour l’inclusion sociale et économique. Pour Vickram Cuttaree, Coordinateur du Transport au sein de la Banque mondiale, la liaison des régions sous-développées avec les centres de croissance économique est un des objectifs de ce projet qui permettra aussi de réduire les disparités en offrant un meilleur accès aux services de santé et d’éducation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*