News Ticker

Transbordement au port de Casablanca, Quelle suite à donner au premier essai ?

Le  port de Casablanca qui sert le commerce international du Maroc pour les opérations d’import – export est aussi bien placé pour servir des trafics tiers en tant que port de transbordement.
La compagnie maritime Grimaldi Lines, par le biais de sa filière de Casablanca, a pu convaincre toutes les parties impliquées pour réussir la première opération. Pour l’essai, son navire ConRo GRANDE BRASILE a déchargé une cargaison de 343 conteneurs et 68 bus en provenance d’Amérique du Sud et à destination de ports d’Afrique de l’ouest.
L’ANP, Marsa Maroc et l’administration des douanes ont répondu favorablement aux demandes de la ligne de mettre en place des tarifs des droits de port des procédures convenables et simplifiées pour les opérations de Transbordement.
Les responsables de la compagnie maritime ont rassuré les parties qu’il ne s’agit pas de faire la concurrence à Tanger Med mais plutôt de ramener d es trafics nouveaux au Maroc et peut-être des lignes nouvelles dans le future. Le port de Casablanca restera avant tout un port d’opérations interne et celui de Tanger Med un Port de transbordement en premier lieu.
La compagnie maritime a estimé le chiffre d’affaires de cette première opération pour le port à un million de dirhams. Ce chiffre laisse deviner ce que pourrait rapporter cette niche au Port de Casablanca si l’activité est étendue en multipliant armateurs, lignes et escales.
L’administration des Douanes a pris ses précautions en exigeant que les cargaisons en question doivent être déposées dans un terre – plein dédié, séparé et fermé. Sa procédure est encore temporaire. Les opérateurs s’attendent à ce que celle – ci devienne claire et définitive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*