News Ticker

Le champ de bataille des grands de la nouvelle distribution, RD et Innovation high tech

Technology-blog High TechDans l’environnement des appareils high tec des nouvelles technologies, le paysage est en train de changer ! Apple gère maintenant l’héritage, Google est attaqué de toutes parts par ses rivaux Facebook, Yahoo et compagnie !…, Microsoft est moins agile et des asiatiques finalement qui s’accrochent ( Samsung, Sony…)… La surprise est que les entreprises les plus innovantes de la planète seraient Walmart et Amazon ? Cela semble étrange, non ? Pourquoi des commerçants dont la mission première est de permettre aux consommateurs d’accéder aux produits se sont-ils subitement mis à concurrencer les grands de l’électronique ? Selon les spécialistes du retail, cela correspond à une évolution logique du business: L’histoire de la distribution c’est un grand mouvement d’évolution humaine. Au début, c’était le petit commerçant qui connaissait bien le client, après il y a eu la grande distribution et le lien entre le distributeur et le client s’est rompu. 
Depuis quelques années, la technologie a permis au distributeur d’inverser la tendance sans renoncer à leur désir d’extension : ils ont réussi à continuer de massifier tout en s’adressant personnellement au client. Et ce grâce à la technologie.

Smartphone, applis mobile, labos de recherche et rachat de start-up innovantes… Les deux géants américains de la distribution n’ont plus grand chose à envier aux géants de l’électronique.

Une appli (développée dans la ‘‘Silicon Alley’’, le concurrent newyorkais de la Silicon Valley…) qui commençait à avoir son petit succès aux Etats-Unis auprès des accros de la mode. Avec Stylr, cela porte à 13 le nombre de start-up rachetées par Walmart en deux ans. 
Un rythme digne d’Apple et Google…

Dans l’article ci-contre, nous avons vu comment Walmart utilise son ‘‘laboratoire de recherche’’ le ‘WalmartLabs’’ pour se mettre à jour et être à l’avant-garde des tendances technologiques.

De son côté, Amazon, la société créée il y a 20 ans par Jeff Bezos, ce choix est encore plus flagrant. La société a mis depuis le début un pied dans le commerce et un autre dans la high-tech… Les ingénieurs maison développent des algorithmes dignes de ceux de Google (pour la logistique, la recherche…), son Lab126 situé à Palo Alto (la ville d’Apple) est un formidable créateur de terminaux high-tech (les liseuses et tablettes Kindle, la télécommande Dash) et la société a marqué les esprits avec la présentation de son dernier Fire Phone.Car le smartphone d’Amazon est un téléphone haut de gamme avec quelques innovations bien senties comme son écran en relief breveté et   son bouton Firefly. Il permet de scanner n’importe quel produit.

Maitriser la technologie est donc devenu essentiel pour des distributeurs désireux de devenir commerçants de proximité et améliorer l’expérience client. Walmart l’a compris très tôt dans les années 80 et 90 en investissant dans un réseau de satellites pour améliorer la communication entre les magasins ou en embauchant nombre d’ingénieurs pour améliorer leurs process. Idem pour Amazon qui depuis des années chasse les grosses têtes des universités américaines en compétition avec les Google et autres Apple.

Résultat : ces grands distributeurs sont aujourd’hui à la pointe et maitrisent des segments entiers de la technologie. Walmart est un champion du big data, Amazon du cloud… Et sont désormais à même de faire jeu égal avec les géants du secteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*