News Ticker

Les transporteurs de conteneurs toujours en rouge, Maersk perd son écart

Les marges brutes d’exploitation sont restées négatives au premier trimestre de 2017 à - 1,2 %, selon l’enquête d’Alphaliner menée sur 11 des 17 principaux opérateurs qui ont déclaré des résultats financiers trimestriels pour leurs opérations d’expédition de conteneurs. 

Seulement cinq transporteurs ont affiché des marges d’exploitation positives, malgré des taux de fret plus élevés et une hausse des volumes en glissement annuel. Les faibles résultats sont principalement attribuables à la hausse des coûts du carburant de soute et aux montées saisonnières plus faibles du premier trimestre liées aux vacances du Nouvel An lunaire en Extrême-Orient.

CMA CGM a affiché les résultats les plus solides parmi les principaux transporteurs, avec une marge EBIT de base de 5,5 % et un bénéfice d’exploitation de 252 M $ sur les revenus de 4 620 M $. L’acquisition de NOL (APL) par CMA CGM en juin 2016 semble avoir entraîné des gains immédiats pour la compagnie grâce aux augmentations des taux et des volumes plus importants sur les trafics East-West traditionnellement plus solides de l’APL, contribuant à compenser la faiblesse des trafics nord-sud, où CMA CGM affiche une présence traditionnelle.

En revanche, Maersk a affiché son quatrième trimestre consécutif de pertes d’exploitation, avec une marge EBIT de base de -1,0 % et une perte d’exploitation de -56 M $ au premier trimestre sur les revenus de 5 493 M $. La compagnie s’était fixé comme objectifs de dégager une marge EBIT avec un écart de 5 % au-dessus de la moyenne de l’industrie et être au top des acteurs en termes de marges opérationnelles. Aujourd’hui, non seulement elle a échoué à atteindre les deux objectifs au cours des deux derniers trimestres, mais elle a aussi échoué en termes de performance des bénéfices par rapport à ses principaux concurrents.

Source : Alphaliner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*