News Ticker

Les nouveaux aéronefs hybrides de transport de fret, Ces bêtes qui volent !

Dans la dernière décennie, quelques-uns ont essayé de réinventer ou de ramener les aéronefs comme un moyen de transport de marchandises afin de servir l’industrie ‘‘lourde charge’’ qui pourrait faire le meilleur usage de ce mode de transport. Il semble maintenant qu’une percée est en perspective à travers Lockheed Martin, la société de conception des avions et de la fabrication basée aux États-Unis.

Lockheed Martin travaille depuis les dix dernières années sur le développement d’un nouvel aéronef hybride capable de transporter une charge utile équivalente à ce qui peut être chargé sur un aéronef porteur C-130J d’aujourd’hui. Un engagement a été signé avec Lockheed par la société de droit britannique Straightline Aviation pour acquérir douze aéronefs d’hélium balisé. Fondée en 2015, Straightline Aviation a obtenu cette commande par le biais du revendeur LMH-1 de Lockheed, Hybrides Entreprises. Le contrat serait d’une valeur de 480 millions de dollars pour les 12 aéronefs cargo.

Démarrage opérationnel prévu pour 2018

Selon des sources de Straightline Aviation,  une date de démarrage a été annoncée pour 2018 quand les opérations commerciales seront mises en œuvre. L’aéronef est dérivé du vieux modèle tri-coque P-791 de Lockheed qui a été conçu en partenariat avec l’armée américaine pour son utilisation dans des opérations multi - intelligence de télé - portage de véhicules de
longue endurance. Lockheed et Hybride Entreprises prétendent avoir déjà le premier modèle de production en construction et attendent la certification de la ‘‘US Federal Aviation Administration’’ (FAA) au cours de 2017 avec la livraison du premier aéronef à Straightline en 2018.

L’aéronef est conçu pour transporter une charge utile de 21 tonnes avec jusqu’à 19 passagers sur une distance de 1 400 miles nautiques (2 590 km) à des vitesses allant jusqu’à 60 nœuds (111km / h). L’engin sera propulsé par quatre unités de moteur de poussée déployant une puissance de  350 chevaux. Les concepteurs affirment que ce nouveau transporteur de fret, grâce à sa conception unique de charge et sa flottabilité aérodynamique, pourra décoller, atterrir et tenir sur des surfaces allant de l’eau et la neige jusqu’au sable et la boue. Straightline Aviation dont le siège est situé à l’aéroport de ‘‘Wolverhampton Business Airport’’ au Royaume-Uni vise à susciter l’intérêt de l’industrie du pétrole et du gaz pour le transport d’équipements lourds et les passagers aux stations minières éloignées dans le monde entier.

Cet appareil serait-il concurrent à d’autres ? A peine, puisque le but est d’apporter l’équipement nécessaire dans des zones très reculées où aucun des avions cargo d’aujourd’hui ne peut opérer. Le programme a été initialement mis en place pour le télé-portage des véhicules militaires pour l’armée américaine. Qui sait ! – Peut - être l’intérêt militaire sera réveillé à l’avenir si l’opération se révèle être un succès commercial. Beaucoup ont essayé ces dernières années - nous espérons que cette fois sera la bonne. En tout cas, Straightline Aviation, avec sa commande de 12 appareils, le pense certainement.

Source : Cargoforwarder

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*