News Ticker

Les chiffres du fret aérien

Weltraumlabor Columbus verladenL’optimisme est de retour

L’Association du transport aérien international (IATA) a effectué l’analyse du marché pour octobre selon laquelle le fret aérien est aujourd’hui à des niveaux jamais atteints depuis 2010 après la récession de rebond. Mais le fret aérien est confronté à une forte concurrence des autres types de transport.

 

En octobre, le Moyen-Orient a connu la plus forte hausse annuelle dans le fret aérien mesuré en tonnes-kilomètres (FTK), toutes les régions confondues, avec un taux de croissance de 13 % par apport au même mois l’an dernier. Selon l’IATA, l’Afrique a eu la deuxième plus forte hausse de 9,6 %, grâce aux bonnes performances de l’Afrique du Sud. L’Asie est en hausse de 6,7 %, suivie de l’Amérique latine à 4,1 %, l’Amérique du Nord à 3,1 %. L’Europe a connu la plus faible augmentation de 1,4 %, en raison de l’incertitude économique et des sanctions à la suite de la crise russo-ukrainienne. Dans l’ensemble, l’indice FTK était en hausse de 5,4 % en octobre. Le président Directeur de l’IATA, Tony Tyler, a déclaré : ‘‘Nous sommes maintenant de retour à des niveaux de la demande sans précédent depuis 2010 après la récession. Mais l’industrie est sur la sellette et sous pression pour améliorer son offre de valeur. Les attentes des clients ont évolué de façon spectaculaire. D’autres modes de transport ont amélioré leur compétitivité’’.

L’indice de disponibilité ‘‘Available FTK’’ (AFTK) en Afrique et en Amérique du Nord est contracté de 2,4 % et 1,2 %, respectivement, les seules régions à  avoir une baisse en octobre. L’indice AFTK a augmenté de 2,3 % et 5,7 % en Amérique latine et en Asie Pacifique, respectivement, les seules régions à avoir une augmentation inférieure à la hausse du FTK. En revanche l’indice de disponibilité a augmenté de 4,4 % en Europe et de 15,8 % au Moyen-Orient, ce qui est supérieur à l’augmentation du FTK.

Le facteur de remplissage global en octobre était de 47 %, bien que l’Asie-Pacifique et l’Europe soient les seules régions au-dessus, à 56,6 % et 47,1 %, respectivement. En Amérique latine, le coefficient était de 46 %, avec le Moyen-Orient au deuxième rang à 44,5 % tandis qu’en Amérique du Nord, il était de 37,6 %. L’Afrique avait le facteur de charge plus bas en octobre, soit 32,2 %. Le facteur de remplissage annuel pour toutes les régions était de 45,2 %. L’Asie-Pacifique avait le plus grand facteur de remplissage, à 54,9 %, suivie de l’Europe où le facteur de charge était de 46,3 %. Le coefficient au Moyen-Orient était 44,2 %, suivie de l’Amérique du Nord à 34,9 %. Le coefficient  était le plus faible en Afrique, à 29,8 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*