News Ticker

Le défi du navire intelligent (à puce), Le défi du navire intelligent (à puce)

La révolution technologique que le monde vit actuellement n’épargnera pas le secteur maritime. En effet, la gigantesque exposition chinoise ‘‘Marintec China’’ qui a eu lieu du 1er au 4 décembre 2015 à Shanghai nous l’a bien révélé. La chine ne dort pas comme le témoigne l’avancée que prend la République de Chine dans le développement de navires autonomes. Les grands responsables de la construction navale d’autres pays ont exprimé leur surprise de voir à quel point la ligne des chantiers chinois est restée droite dans la poursuite sans relâche du développement de navires intelligents. Lors du Forum Smart Ship Development & Smart Ship Demo, parrainé par China State Shipbuilding Corporation (CSSC), le groupe financier Southern Chinese Conglomerate, au cours de sa session tenue plus tôt, a révélé les détails de la construction du premier navire à puce de la nation. Le projet de navire intelligent 38 800 tpl est le premier programme civil de CSSC Innovation Plan qui est dirigé par Shanghai Ship Design and Research Institute (SDARI). Il est mené par CSSC Huangpu Wenchong Shipbuilding, CSSC Power Research Institute et Hudong Heavy Machinery. Les fonctions intelligentes clés qui seront réalisées par le navire comprennent : la performance globale des navires et la surveillance de son état ; l’évaluation de la sécurité des navires, la surveillance de l’efficacité énergétique, l’analyse, l’évaluation et l’optimisation; la performance des équipements de la salle des machines, ainsi que le système de surveillance de leur état de fonctionnement, l’analyse de la sécurité de leurs performances ; l’entretien des équipements de la salle des machines; la planification des routes de navigation maritime en fonction des informations hydrologiques et météorologiques; l’évaluation de la sécurité de la navigation du navire, l’analyse des opérations de navigation et des informations reçues; l’analyse de l’impact environnemental; l’optimisation des décisions liées à la navigation, à l’exploitation et au contrôle. La construction de ce navire débutera au mois de septembre 2016 pour une livraison complète prévue en 2017.
À l’heure où le projet débute, la planification globale du système intelligent, allant de l’étape de conception à l’optimisation des performances des systèmes de renseignements, des systèmes intelligents d’analyses et des systèmes décisionnels intelligents, constitue une plateforme intelligente robuste et efficiente. ‘‘Le concept de navire intelligent s’applique sur l’ensemble du bâtiment. Dans cette perspective, le vraquier tpl 38 800 deviendra non seulement le premier navire à puce de la Chine, mais aussi le premier à l’échelle mondiale’’, a déclaré CSSC dans un communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*