News Ticker

La concrétisation

CSAV2Pékin a donné le feu vert à la fusion entre la compagnie allemande Hapag-Lloyd et la compagnie CSAV du Chili. Ainsi, l’intégration peut commencer pour de bon. Selon le nouveau PDG néerlandais de Hapag-Lloyd, Rolf Habben Jansen, l’intégration ne sera pas trop difficile et ne sera pas longue. Il a affirmé que les systèmes Hapag-Lloyd seront déployés dans toutes les opérations de CSAV bientôt, et que Hambourg sera le siège de la société élargie tandis que le siège de CSAV à Valparaiso deviendra le centre des opérations de la zone Amérique du Sud. Habben Jansen souligne que la prise de contrôle de Hapag-Lloyd de CP Ships il ya neuf ans était ‘‘l’un des meilleures fusions du monde du shipping’’. Le mot ‘‘consolidation’’ est devenu l’un des plus utilisés dans le transport maritime en 2014 et prend de l’ampleur avec une multitude de fusions très médiatisées-des courtiers aux propriétaires. Habben Jansen est favorable au renforcement de la marque Hapag-Lloyd, mais pas à n’importe quel prix. ‘‘Nous tenons à jouer un rôle actif dans toute démarche de la consolidation’’, dit-il, ‘‘mais seulement si la bonne occasion se présente’’. La société issue de la fusion de Hapag-Lloyd et CSAV aura environ 200 navires d’une capacité totale d’environ 1 million de TEU, et assurera le transport de 7,5 millions de TEU chaque année, ce qui en fait le quatrième transporteur maritime de conteneur dans le monde. Alors que beaucoup de ses pairs se méfient toujours des perspectives des tarifs pour 2015, Habben Jansen est plein d’espoir. ‘‘Il est important de se pencher non seulement sur le nombre de navires, mais de regarder aussi les coûts dans les ports, la congestion, les opérations intérieures, les coûts de la faible teneur en soufre, et ainsi de suite’’, dit-il, ‘‘Le principal défi pour nous en Chine, est-ce qu’on va faire quelque chose sur l’Island ?’’. Et d’ajouter pour conclure : ‘‘Si j’étais un homme de pari, j’aurais parié à des taux un peu plus élevés l’année prochaine.
La volatilité restera de mise cependant’’.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*