News Ticker

IATA : Bilan 2017, Une grande demande pour le transport des passagers

L’Association internationale du transport aérien (IATA) a annoncé des résultats de trafic passagers pour 2017 montrant que la demande (passagers-kilomètres payants) pour l’année 2017 a augmenté de 7,6 % par rapport à 2016. Alors que le taux de croissance de la demande a ralenti à 6,2 % en décembre 2017 par rapport à décembre 2016, cela s’explique en grande partie par des comparaisons moins favorables par rapport à la tendance de croissance encore plus forte observée il y a un an.

La  capacité de l’année 2017 a augmenté de 6,3 % et le coefficient d’occupation a augmenté de 0,9 point de pourcentage pour atteindre un sommet record de 81,4 % en un an. ‘‘L’année 2017 a connu un très bon départ et est restée dans l’ensemble tout au long de l’année, soutenue par une reprise généralisée de la conjoncture économique. Alors que les perspectives économiques sous-jacentes restent favorables en 2018, la hausse des coûts, notamment le carburant, suggère que nous ne verrons probablement pas le même degré de stimulation de la demande par des tarifs plus bas au début de 2017’’, a déclaré Alexandre de Juniac, directeur général de l’IATA.

Marchés internationaux des passagers
Le trafic international de passagers en 2017 a bondi de 7,9 % par rapport à 2016. La capacité a augmenté de 6,4 % et le coefficient d’occupation a grimpé de 1,1 point de pourcentage pour atteindre 80,6 %. Toutes les régions ont enregistré une augmentation de la demande d’une année à l’autre, les régions de l’Asie-Pacifique et de l’Amérique latine étant en tête. Les transporteurs de la région Asie-Pacifique ont affiché une croissance de la demande annuelle de 9,4 % par rapport à 2016, grâce à une forte expansion économique régionale et à une augmentation des options d’acheminement pour les voyageurs. C’était la première fois depuis 1994 que l’Asie-Pacifique dominait toutes les régions en taux de croissance annuel. La capacité a augmenté de 7,9 % et le coefficient d’occupation a augmenté de 1,1 point de pourcentage pour atteindre 79,6 %.
Le trafic international des transporteurs européens a progressé de 8,2 % en 2017 par rapport à l’année précédente, soutenu par une conjoncture économique dynamique dans la région. La capacité a augmenté de 6,1 % et le coefficient d’occupation a bondi de 1,6 point de pourcentage pour atteindre 84,4 %, soit le taux le plus élevé de toutes les régions.
Le trafic des transporteurs du Moyen-Orient a augmenté de 6,6 % l’année dernière. La région a été la seule à voir un ralentissement de la croissance annuelle par rapport à 2016, et la part de la région dans le trafic mondial (9,5 %) a diminué pour la première fois en 20 ans. Le segment de marché en provenance et à destination de l’Amérique du Nord a été le plus durement touché par des facteurs tels que l’interdiction temporaire des gros appareils électroniques portatifs dans la cabine des avions ainsi que les interdictions de voyage américaines qui touchent certains pays de la région. La capacité a augmenté de 6,4% et le coefficient d’occupation a augmenté de 0,1 point de pourcentage pour atteindre 74,7 %.
Les compagnies aériennes nord-américaines ont connu la croissance la plus rapide depuis 2011, avec une hausse de 4,8% du trafic en année pleine par rapport à 2016. La capacité a augmenté de 4,5% et le coefficient d’occupation a augmenté de 0,3 point à 81,7 %.
Cependant, la tendance à la hausse s’est affaiblie vers la fin de l’année, en partie à cause de la perturbation causée par la forte saison des ouragans de 2017 qui a également nui aux voyages aux États-Unis. La capacité a augmenté de 8,0% et le coefficient de remplissage a augmenté de 1,0 point de pourcentage pour atteindre 82,1%, soit le deuxième plus haut niveau parmi les régions. Les compagnies aériennes africaines ont vu le trafic de 2017 augmenter de 7,5% par rapport à 2016.

Marchés intérieurs des passagers
Le transport aérien intérieur a grimpé de 7,0 % l’année dernière. Tous les marchés ont affiché une croissance annuelle dominée par l’Inde, la Chine et la Russie, mais avec de grandes variations. La capacité a augmenté de 6,2 % et le coefficient de remplissage de 83,0 %, en hausse de 0,7 % par rapport à 2016. Le Japon a enregistré son année de croissance la plus rapide (en hausse de 5,8%) depuis 2013, en partie grâce au contexte économique favorable du pays. Le trafic intérieur du Brésil est revenu à la croissance l’an dernier avec une augmentation de la demande de 3,5 %, après avoir enregistré une baisse annuelle de 5,5 % en 2016.
L’année dernière, plus de 4 milliards de passagers ont utilisé l’aviation.
L’ac peut faire encore plus en 2018, soutenue par des gouvernements qui reconnaissent et soutiennent nos activités avec une réglementation plus intelligente des taxes plus justes, des infrastructures rentables et des frontières ouvertes aux gens et au commerce’’, a déclaré M. Alexandre de Juniac.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*