News Ticker

Fret aérien mondial, La croissance a ralenti en 2015

Le trafic aérien mondial a progressé de 2,2 % en 2015, contre une croissance de 5 % en 2014. Et malgré cette légère hausse globale du trafic, le chiffre d’affaires du secteur est en baisse de 15,8 %, à 52,2 milliards de dollars.
‘‘Le fret aérien a de nouveau vécu une année très difficile en 2015. La croissance a ralenti, et le chiffre d’affaires baisse. En 2011, les revenus ont atteint un sommet à 67 milliards de dollars. En 2016, ils ne devraient pas excéder 51 milliards’’, a commenté Tony Tyler, directeur général et CEO de l’IATA (Association internationale du transport aérien).

L’analyse des résultats 2015 révèle que les compagnies du Moyen-Orient sont toujours leaders de la croissance. En effet, l’essentiel de la faible croissance du secteur est capté par les transporteurs du Moyen-Orient, dont le trafic est en hausse de 11,3%. ‘‘Les compagnies de cette région ont profité de l’extension de leur réseau vers des marchés émergents comme l’Afrique. Elles ont aussi bénéficié de la solide croissance des économies locales, malgré un certain ralentissement lié à la chute des prix du pétrole’’, souligne l’IATA. Toutefois, ce dynamisme n’a pas pu absorber l’intégralité des nouvelles capacités mises sur le marché (+15,7 %). Le coefficient de remplissage passe ainsi de 44,5 % en 2014 à 42,8 % en 2015.
Une deuxième remarque est que le marché aérien européen et nord-américain connaît des temps particulièrement difficiles. Le trafic des compagnies aériennes européennes s’est contracté de 0,1 % en 2015, pour des capacités en hausse de 4,4 %. Par conséquent, le coefficient de remplissage est descendu de 46,9 % en 2014 à 44,9 % en 2015. Quant au trafic des compagnies nord-américaines, on enregistre un léger progrès 0,1 %, mais le coefficient de remplissage perd un point, à 34,3 %. En début 2015, elles ont brièvement profité d’une congestion des ports, mais les volumes sont ensuite restés faibles et 2016 aussi s’annonce mal, puisqu’on entend une contraction des exportations aux États-Unis. Une troisième remarque : les compagnies d’Asie Pacifique, représentant 39 % du fret aérien mondial, font légèrement mieux que la moyenne avec une croissance de 2,3 %. Toutefois, la hausse du trafic reste inférieure à celle des capacités. Le coefficient de remplissage passe ainsi de 55,4 % en 2014 à 53,9 % en 2015. Selon l’IATA, les compagnies asiatiques ont pâti de la chute des échanges mondiaux en provenance
et à destination des pays émergents d’Asie au premier semestre 2015. Un virage dans la politique économique de la Chine, tendant à favoriser la consommation intérieure, aurait également influé sur les résultats des compagnies asiatiques. Les compagnies africaines enregistrent également une petite croissance de 1,2 %, mais un taux de remplissage en repli d’un point à 29,7 %. Enfin, les compagnies d’Amérique latine ont atteint la baisse record : leur trafic chute de 6% et le coefficient de remplissage passe de 41,8 % à 38,3 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*