News Ticker

Fret aérien, La demande est en hausse

Les statistiques sur les marchés mondiaux de fret aérien publiées par l’Association du transport aérien international (IATA) révèlent que la demande, mesurée en tonnes-kilomètres de fret (FTK), a augmenté de 8,5 % en avril 2017, comparativement à la même période de l’an dernier. Certes ce chiffre marque une baisse par rapport au taux de 13,4 % enregistré en mars 2017, mais il s’agit d’un taux de croissance annuelle bien supérieur au taux moyen de 3,5 % enregistré au cours des cinq dernières années. 

Sur le marché du fret aérien, la croissance de la capacité mesurée en tonnes-kilomètres de fret disponible (AFTK) a ralenti pour s’établir à 3,9 % en avril 2017. Les indicateurs de confiance des milieux d’affaires révèlent un optimisme constant, ce qui laisse penser que la croissance des FTK en glissement annuel restera forte pour le reste du 2ème trimestre. Néanmoins, il semble que le pic cyclique de croissance du fret aérien ait été atteint, surtout si on tient compte du fait que le ratio des stocks aux ventes a cessé de diminuer à la fin de l’an dernier. Le secteur du fret aérien enregistre souvent une augmentation de la demande au début d’une reprise économique, alors que les entreprises cherchent à rétablir rapidement leurs inventaires. Cela prend fin lorsque les inventaires sont de nouveau ajustés au niveau de la demande. Sur l’ensemble de l’année, le fret aérien s’achemine vers un taux de croissance très sain de 7,5 %, soutenu par le transport intense de produits pharmaceutiques et par le commerce électronique.

‘‘La demande s’est calmée en avril. Toutefois, les taux de croissance demeurent plus robustes que ce que nous avons vu au cours des six dernières années. Ce sont de bonnes nouvelles, mais il ne faut pas en conclure que tout va pour le mieux dans l’industrie du fret aérien. Les processus antiques de l’industrie doivent être modernisés…‘‘, a déclaré Alexandre de Juniac, directeur général et chef de la direction de l’IATA.

Résultats régionaux encourageants

A l’exception de l’Amérique latine, toutes les régions enregistrent des augmentations de la demande, en glissement annuel, en avril 2017. Les compagnies aériennes d’Europe et d’Asie-Pacifique sont responsables de plus de 70 % de l’augmentation annuelle des volumes de fret aérien. Les transporteurs d’Amérique du Nord sont responsables d’une large part de 30 % restant, tandis que les transporteurs du Moyen-Orient et d’Afrique y contribuent de façon substantielle.

Les transporteurs d’Asie-Pacifique ont vu leurs volumes de fret augmenter de 8,4 % en avril 2017, par rapport à la même période l’an dernier. La capacité a augmenté de 3,7 %. De même, les transporteurs d’Amérique du Nord affichent une augmentation des volumes de fret de 7,3 % en avril 2017, pour une augmentation de capacité de 2,1 %. De leur côté, les transporteurs ont enregistré une augmentation de 12,9 % des volumes de fret en avril 2017, tandis que la capacité augmentait de 6,9 %. Au Moyen-Orient, même si les transporteurs ont enregistré une augmentation annuelle des volumes de fret de 3,1 % en avril 2017, il s’agit d’une baisse remarquable par rapport au taux de croissance de 16,3 % enregistrée en mars. Quant aux transporteurs d’Afrique, ils affichent la plus forte augmentation annuelle de la demande en avril 2017, avec une croissance de volumes de fret de 26 %. La capacité a augmenté de 17,7 % durant la même période. Enfin, les transporteurs d’Amérique latine ont subi une contraction de la demande de 1,9 % en avril 2017, comparativement à avril 2016. La capacité a diminué de 0,2 % durant la même période.

Source : IATA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*