News Ticker

Espagne, Le gigantisme d’infrastructure

Une nouvelle cale sèche pour le carénage des navires (forme de radoub) d’une longueur de 500 mètres et d’une largeur supérieure à 50 mètres sera construite prochainement à la baie d’Algeciras et gérée par le chantier naval Carnaval. C’est un bassin qui permettra d’accueillir tous les types de navires et leur mise à sec pour leur entretien, leur carénage (réparation de la coque d’un navire, démantèlement de la machine, nettoyage, peinture,…), leur construction, voire parfois leur démantèlement. Le projet est évalué à environ 100 millions d’euro et sera un grand créneau pour développer le modèle de partenariat public-privé avec la participation de l’autorité portuaire espagnole, le gouvernement local de l’Andalousie et la société privée chantier naval Carnaval. La cale sèche permettra la mise à sec de plusieurs navires en même temps et sera optimisée du point de vue énergétique. Ce projet permettra de capter un grand nombre de navires qui naviguent via le détroit de Gibraltar et qui atteignent actuellement plus de 100 000 annuellement, selon les statistiques de VTS. C’est aussi un véritable moyen pour se conformer aux conditions de sécurité, de la sauvegarde de la vie humaine et de la protection de l’environnement face au gigantisme des navires qui visent la réduction du coût du transport à travers les économies d’échelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*