News Ticker

Développement des chariots automatisés

balyo-robotiseLe rêve devient réalité. Un partenariat a été signé entre Linde Material Handling et Balyo dans le but de développer des solutions de manutention robotisées innovantes. Il y a 
quelques années,  le numéro un européen de la manutention, savoir Linde Material Handling, cherchait une solution automatisée pour ses chariots. Aujourd’hui, son rêve se réalise : les deux sociétés prévoient une collaboration dans le développement, la fabrication et la commercialisation de chariots de manutention automatisés sous le nom de Linde Robotics et Fenwick Robotics pour la France. Ces entreprises affirment que la demande de chariots automatisés est soutenue par de nombreux avantages qu’apporte une telle solution : standardisation de l’intralogistique, souplesse d’utilisation, limitation des risques et accidents. Christophe Lautrey, directeur des ventes chez Linde est fier de partenariat conclu avec Balyo et il déclare  : ‘‘Ensemble, nous regroupons le meilleur des deux mondes’’. Il importe de rappeler que le système de navigation Balyo n’impose aucun balisage, ni infrastructure. Ces chariots utilisent plutôt leur propre système de navigation laser embarqué en s’appuyant sur les caractéristiques structurelles de l’environnement, telles que les murs, les rayonnages, les colonnes, etc. Par ailleurs, la configuration de l’entrepôt peut être modifiée sans avoir besoin de modification importante. Son logiciel s’interface à son environnement. Le chariot est connecté au logiciel d’entreposage ou à la plateforme ERP de l’entreprise et il est contrôlé par le personnel en temps réel via une interface utilisateur simple et intuitive. A la différence des autres solutions, le chariot est équipé d’une caméra 3D pour la perception avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*