News Ticker

Deux nouvelles sociétés de remorquage

Port-de-Kribi-CamerounL’issue de la compétition des cinq entreprises pour la concession du remorquage et du lamanage au port de Kribi au Cameroun n’est plus à attendre : deux sociétés viennent d’être agréées. En effet, suite à un appel à manifestation d’intérêt, le gouvernement camerounais avait retenu cinq entreprises devant participer à l’appel d’offres international restreint pour le contrat de concession des services de remorquage et de lamanage (assistance à l’amarrage des navires sur les quais) au port en eau profonde de Kribi : deux entités néerlandaises que sont le groupement Kotug - Krve et Smit Lamnalco ; et les entreprises Boluda, Svitzer et Linnhoff Schiffahrt, respectivement espagnole, sud-africaine et allemande. Ce sont finalement les sociétés de droit camerounais Fako Transport and Shipping Company Limited (Fakoship) et Gulf of Guinea Investment Shipping and Trading Corporation (Gulfin) qui seront chargées de mener des activités de remorquage et de lamage dans tous les ports maritimes, fluviaux et débarcadères du Cameroun, conformément au communiqué publié le 09 octobre 2014 par le ministre camerounais des Transports, Robert Nkili. Toutefois, il convient de préciser que leur entrée en activité reste encore subordonnée à l’autorisation tacite de l’Autorité portuaire nationale (APN). Ainsi, le Ministre Nkili invite les responsables de ces deux entreprises à se rapprocher des ‘‘organismes portuaires autonomes pour la suite de la procédure de concession ou de transfert’’, précisant que ‘‘l’exercice de ces activités et l’exploitation de ces agréments doivent se faire après autorisation de l’organisme portuaire autonome compétent’’. Pour tout navire supérieur ou égal à 600 tonneaux de jauge brute, les activités de remorquage sont obligatoires. Les deux prestations étaient jusqu’ici 
fournies au port de Douala (métropole économique) par Boluda, une entreprise de droit français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*