News Ticker

Côte d’Ivoire, Crédit de la BAD pour aménager les routes

BADLa Côte d’Ivoire et la BAD (Banque Africaine de Développement) ont signé le 4 juin 2015 un accord de prêt de 53,5 milliards de Fcfa pour l’aménagement des routes. Cet accord s’inscrit dans le programme d’aménagement des routes et de facilitation du transport au sein de l’Union du fleuve Mano. En réalité, l’accord concerne deux prêts, le premier signé au titre du Fonds africain de développement (Fad), filiale du groupe de la BAD, est évalué à 35 milliards Fcfa et l’autre pour le compte de Facilité d’appui à la transition (Fat) d’un coût de 18,5 milliards Fcfa. Selon Kaba Nialé, ministre chargée de l’Économie et des Finances, ce prêt concessionnel vise ‘‘à soutenir la relance économique post-conflit de la région de l’Union du Fleuve Mano (UFM) à travers l’amélioration de l’infrastructure routière et la promotion des échanges commerciaux intra - communautaires’’. La durée conclue pour ce prêt est de 40 ans assortis d’un différé de dix ans avec une commission de service de 0,75 % l’an. Dans la collaboration entre la Banque et la Côte d’Ivoire, la ministre note que l’institution s’est positionnée comme un ‘‘partenaire privilégié du pays dans des secteurs clés comme l’agriculture, l’éducation, la santé et les infrastructures’’. Elle a remercié vivement la BAD qui a toujours accompagné la Côte d’Ivoire. En effet, affirme-t-elle : ‘‘deux mois après la fin de la crise postélectorale en Côte d’Ivoire, la BAD a accordé au gouvernement ivoirien plusieurs financements d’un montant d’environ 90 milliards de Fcfa, afin de soutenir la restauration des services sociaux et administratifs de base’’.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*