News Ticker

Commande de 70 Airbus A350 annulée

Emirates Airlines Airbus A350Emirates Airlines a annulé sa commande ferme de 70 Airbus A350, mais réaffirme son intérêt pour le programme du biréacteur long-courrier fabriqué en matériaux composites. Alors que l’A350 est à 6 mois de l’entrée en service chez la concurrente Qatar Airways, l’annonce le 11 juin 2014 de la compagnie des Emirats Arabes Unis devait faire mal au constructeur européen. Rappelons qu’Emirates Airlines avait passé une commande ferme en 2007 pour cinquante A350-900 et vingt A350-1000 et que les livraisons étaient prévues à partir de 2019. Airbus explique, dans un communiqué, que la décision a été prise après des ‘‘discussions sur le renouvellement de la flotte’’. La compagnie émiratie a ‘‘réitéré sa confiance dans le programme et dans les produits’’ de l’avionneur et n’a pas remis en question la commande passée lors du Salon de Dubaï pour 50 Airbus A380 supplémentaires (140 au total). L’annulation n’a pas encore fait l’objet de communiqué officiel de la part d’Emirates Airlines, mais un porte-parole a indiqué que ‘‘la commande passée en 2007 est caduque’’. Son PDG Tim Clark avait déclaré que l’A350 aurait ‘‘un rôle de niche’’ dans la flotte. Rappelons aussi que l’A350 devait initialement faire ses débuts fin 2012. Rolls Royce, qui devait fournir les réacteurs Trent XWB des A350 d’Emirates Airlines, a été ‘‘désappointé’’ par la décision, mais il a heureusement confiance dans le fait que les slots ainsi libérés seront repris par d’autres compagnies aériennes. Le constructeur qui équipe 38 avions d’Emirates Airlines ajoute : ‘‘La demande reste forte’’ avec plus de 700 A350 et 1400 Trent XWB déjà vendus. Malgré cette annulation, Airbus reste ‘‘très confiant’’ dans le programme A350, qui compte désormais 742 commandes fermes, nombre qui devrait augmenter en 2014. Par ailleurs, le programme d’essais en vol se poursuit et la certification de l’A350-900 est attendue d’ici peu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*