News Ticker

Cameroun, Bolloré veut investir dans le rail

Camrail CC 2213 (Yaoundé-Voyageurs 18.7.2004Pacta sunt servanda : Les conventions doivent être respectées. Le Cameroon Railways (Camrail), qui est une filiale du groupe Bolloré, est en phase de réalisation des investissements promis dans le cadre du contrat de concession avec l’Etat camerounais. Répartis en plusieurs opérations, ces investissements concernent l’acquisition du matériel roulant, la mise à niveau des voies ferrées, etc., pour une période allant de 2009 à 2020 avec un montant de 160 milliards de francs Cfa. Dans le cadre de ce plan d’investissements, Camrail a déjà réceptionné, en avril dernier, deux nouvelles locomotives d’une capacité de traction de 1500 tonnes de marchandises chacune. Ces engins ont été livrés par la société sud-africaine Grindrod, pour un montant de 3 milliards de francs Cfa. Au total, annonce Camrail, ce sont huit nouvelles locomotives qui seront réceptionnées cette année. Ces investissements permettront à l’entreprise de poursuivre sa politique de renouvellement du matériel roulant et de mise à niveau de certains tronçons de la voie ferrée camerounaise, de même qu’elle modernisera davantage ses systèmes d’information. Les investissements déjà consentis par Camrail rentrent dans les engagements pris par la compagnie dans le contrat de concession qui le lie avec l’Etat camerounais. 
Les investissements globaux en cours dans le secteur ferroviaire du Cameroun sont de l’ordre de 230 milliards de francs Cfa dont 158 milliards sont financés par Camrail. 
En 2014, la compagnie de transport ferroviaire a transporté environ 1,5 million de passagers et 1,6 million de tonnes de marchandises. Ces réalisations ont permis de dégager un chiffre d’affaires estimé à plus de 60 milliards de francs Cfa et un bénéfice de 4 milliards de francs Cfa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*