News Ticker

Acquisition de TNT, pas d’objections Fedex, challenger sérieux

Fedex2Les régulateurs antitrust de l’UE n’ont aucune objection au sujet de l’acquisition à 4,4 milliards d’euros (5 milliards $) de FedEx par son homologue hollandais TNT Express, ont déclaré les deux entreprises, le 20 octobre dernier. Avec une part de marché européen de 17 %, la société résultante serait la deuxième plus grande dans des services de livraison en Europe, derrière DHL de Deutsche Post, mais 
avant UPS. L’accord permettrait également de renforcer la position de FedEx en tant qu’acteur No 3 au monde. Les actions de TNT ont bondi de 10 % à 7,55 euros, les plus grands gagnants de l’indice Produits et services industriels STOXX Europe 600. C’était la plus forte hausse de l’encours depuis avril, quand le rachat a été annoncé. Les actions de PostNL, qui détient un peu moins de 15 % de TNT Express selon des données Thomson Reuters, ont augmenté de 8,3 %. ‘‘FedEx et TNT ont été informés par la Commission européenne qu’aucune communication des griefs ne sera publiée’’, ont déclaré les deux compagnies dans un communiqué commun. FedEx et TNT pensent que l’affaire sera finalisée au cours du premier semestre de 2016. Les perspectives d’une réduction du nombre d’acteurs européens de quatre à trois avaient déclenché une enquête à grande échelle par la Commission européenne le 31 juillet dernier, en raison des préoccupations que l’affaire pourrait réduire la concurrence et entraîner une hausse des prix. Par suite une analyse des prix a été faite par les régulateurs antitrust de l’UE et finalement pas d’objection au sujet du rachat, car ils n’y voient pas de problèmes de concurrence graves.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*